Quel est le mode de fonctionnement du compteur d’eau divisionnaire ?

La question du compteur d’eau ne se pose guère lorsqu’on habite une maison individuelle. Toutefois, au sein des copropriétés, la gestion de la consommation d’eau nécessite une approche plus précise. Ainsi, afin d’éviter toute injustice ou tension au sein de la copropriété, le compteur d’eau divisionnaire joue un rôle crucial. Que savoir essentiellement sur cet outil ?

Le mode de fonctionnement du compteur d’eau divisionnaire

Le compteur d’eau divisionnaire est également appelé compteur individuel. Il a pour objectif de mesurer la consommation effective en eau froide de chaque unité d’habitation au sein de la copropriété. Certains modèles vont même plus loin en quantifiant à la fois l’eau froide et l’eau chaude sanitaire. Plusieurs modèles sont disponibles chez cet expert https://multimat.fr/.

Avez-vous vu cela : Quelles sont les caractéristiques d’une housse de couette noir et blanc ?

Installés dans chaque logement, ces compteurs d’eau divisionnaires fonctionnent de concert avec le compteur d’eau principal de la copropriété. Ce dernier est connu sous le nom de compteur de première prise ou compteur d’eau collectif. Cette collaboration intelligente permet une gestion précise et équitable de la consommation d’eau au sein de la communauté.

Une fois que le relevé du compteur d’eau collectif est réalisé, la société de distribution d’eau émet une facture pour la consommation totale auprès de la copropriété. Cependant, grâce aux compteurs d’eau individuels, le gestionnaire de la copropriété peut ensuite émettre une facture d’eau précise à chaque propriétaire.

A voir aussi : Bâche d’hivernage pour piscine : pourquoi et comment choisir ?

Les différents modèles de compteurs d’eau divisionnaire

Il existe deux catégories de compteurs d’eau individuels pour l’eau froide, ainsi que des compteurs pour l’eau froide et l’eau chaude sanitaire. Tous ces compteurs sont conformes à la norme européenne MID (Directive sur les instruments de mesure). Ils sont classés en fonction de leur précision de mesure, notée avec un chiffre précédé de la lettre R.

Le compteur de vitesse

Le compteur de vitesse, souvent désigné comme compteur à turbine, se présente sous différentes variantes, notamment en jet simple ou en jets multiples. Grâce à sa conception compacte, il peut être facilement installé même dans des espaces restreints, ce qui en fait un choix idéal pour diverses applications.

Sa petite taille ne compromet en rien sa performance, car il fonctionne de manière silencieuse et efficace. De plus, sa durabilité dans le temps est un avantage majeur, assurant un fonctionnement continu et fiable sur de longues périodes.

Le compteur volumétrique

D’un autre côté, le compteur volumétrique se distingue par sa capacité à fournir des mesures extrêmement précises. Malgré sa taille relativement plus grande, ce compteur est réputé pour sa capacité à détecter les moindres variations dans le flux de liquide.

Cette précision accrue en fait un choix privilégié lorsque la détection rapide et précise de fuites ou de changements dans le débit est cruciale. Bien que son installation puisse être un peu plus complexe, il offre une flexibilité quant à l’orientation. Cela facilite un montage horizontal ou vertical en fonction des exigences spécifiques du système.

En conclusion, le compteur d’eau divisionnaire se révèle être un outil essentiel au sein des copropriétés pour garantir une répartition équitable de la consommation d’eau entre les résidents. En mesurant précisément la consommation individuelle en eau, ces compteurs permettent aux gestionnaires de copropriétés d’émettre des factures d’eau justes et précises.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés